Chauffage condensation


Le chauffage condensation permet de réaliser d'importantes économies de consommation et donne droit, lors de son installation, à un crédit d'impôt. Quel est donc le fonctionnement d'un chauffage condensation pourquoi est-il considéré comme écologique et quels avantages financiers peut-on en attendre ?


Chauffage condensation : haut rendement !

  • Le principe d'un chauffage condensation est simple : une chaudière gaz classique rejette de la vapeur d'eau qui est alors perdue pour le circuit de chauffage, tandis qu'une chaudière à condensation récupère cette vapeur d'eau et la réintègre dans le circuit. La perte d'énergie est donc minime, et une chauffage condensation affiche un rendement imbattable, qui peut même dépasser les 100 % !
  • Comme le chauffage condensation réutilise l'énergie qu'il a lui-même fournie, il est assimilé à un système de chauffage par énergie renouvelable, au même titre qu'un système de chauffage par énergie solaire. Déjà écologique, car « propre » avec une chaudière classique, le gaz naturel devient encore plus intéressant d'un point de vue environnemental lorsqu'il est utilisé via un chauffage condensation.
  • Sur la facture, l'utilisation d'un chauffage condensation se traduit par une réelle économie d'énergie. Le rendement d'une telle installation est de 10 à 15 % supérieur à celui d'une installation classique. Concrètement, un chauffage condensation au gaz naturel permet de faire baisser la facture d'environ 20 %. Lors de son installation, un chauffage condensation donne droit à un crédit d'impôts de 25 %, à condition qu'il concerne la résidence principale, et l'État rembourse au minimum un quart du prix d'achat du matériel, voire l'intégralité si le bénéficiaire est non-imposable...